VMware – Sauvegarde et restauration d’une base de données View

Sauvegarde et restauration de la base de données View

Cet article traite de la sauvegarde et de la restauration d’une base de données VMware View et de la base ADAM/AD LDS uniquement.

L’utilisation de produits tiers, sera nécessaire si vous souhaitez sauvegarder :

  • les postes de travail,
  • les environnements utilisateurs (comme View persona par exemple),
  • les données d’applications (comme VMware ThinApp)

 

La sauvegarde

La sauvegarde de la base de données View comprend la sauvegarde de la base ADAM/AD LDS, ainsi que la base View Composer. La sauvegarde de la base du vCenter est certes conseillée et doit faire partie intégrante de vos plans de sauvegarde, mais pour votre infrastructure View, celle-ci ne sera pas nécessaire.

 

IMPORTANT :

  1. Les tâches en cours qui apparaissent dans votre console View Manager, devront-être suspendues ou différées durant la sauvegarde
  2. Les postes de travail en clones liés ne pourront pas être sauvegardés.

Tout d’abord, rendez-vous sur votre console View Manager.

Allez dans la configuration de View, puis sélectionnez «Serveurs».

Cliquez sur l’onglet «Serveurs de connexion», puis cliquez sur «Modifier» afin de voir les options de sauvegarde.

Capture d’écran 2016-01-07 à 08.57.54

Après avoir cliqué sur «Modifier», vous accèderez à une nouvelle fenêtre.

Nous nous intéresserons principalement à l’onglet «Sauvegarde» qui contient les différentes options dont :

  • La fréquence de sauvegarde automatique, qui comme sont nom l’indique, permet de déterminer la fréquence de sauvegarde
  • Le nombre maximum de sauvegarde. Ceci est l’équivalent aux points de rétention au niveau des sauvegardes
  • L’emplacement de dossier, dans lequel il faudra saisir le chemin de destination des fichiers de sauvegarde.

Capture d’écran 2016-01-07 à 09.04.10

Par default, la sauvegarde s‘effectue tous les jours à minuit, et conserve 10 versions.

Le mot de passe est celui que vous avez saisi lors de l’installation. Il peut bien entendu être modifié.

Ce mot de passe est très important, car il vous sera demandé lors de la restauration de vos données. En effet, vos fichiers de sauvegarde sont chiffrées, et donc protégées. Sans ce mot de passe, vous ne pourrez pas déchiffrer vos fichiers de sauvegarde, et vous ne pourrez donc pas restaurer vos données.

Pour lancer votre sauvegarde, rendez-vous à la fenêtre précédente, puis cliquez sur «Sauvegarder maintenant».

Capture d’écran 2015-04-26 à 13.13.18

Dans le cas ou vous possédez un ou plusieurs serveurs de réplica, il sera inutile de les sauvegarder.

 

La restauration

La restauration sera effectuée en deux parties.

La première partie concernera la restauration de la base ADAM/AD LDS, puis suivra la restauration de View Composer.

Restauration de la base ADAM/AD LDS :

Sur votre serveur View Connexion Server, lancez une invite de commande, puis tapez «vdmadmin» et procédez aux opérations suivantes :

 

Commencez par déchiffrer le fichier LDF sauvegardé :

vdmimport –d –p votre-mot-de-passe –f chemin-de-votre-fichier-ldf nom-de-votre-fichier.ldf

 

Ensuite, importez les données :

vdmimport –f nom-de-votre-fichier.ldf

 

Restauration de la base de View Composer :

Le fichier à restaurer possède une extension en « .svi ».

La commande que nous utiliserons sera « sviconfig »

Pour restaurer :

sviconfig –operation=restoredata –dsnname=nom-de-votre-Base-de-données-Composer –username=nom-de-l’administrateur-de-la-base-de-données-Composer –password=mot-de-passe-du-compte –backupfilepath=«chemin-et-nom-du-fichier-svi»

 

Voilà, votre restauration est terminée.

Enjoy!

 

 

About Author

Michael PERES

Solutions Architect Specialist chez SCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Why ask?