Présentation de Scality

PRÉSENTATION DE SCALITY

Scality est un éditeur français de logiciel permettant de créer du stockage haute performance.
Scality offre une solution logicielle permettant de stocker une volumétrie multi-pétabytes et d’accéder à des milliards d’objets de toutes tailles sur tous les serveurs x86 standards de l’industrie permettant de répondre aux besoins attendus par les entreprises dans leurs projets de transformation numérique.
Le logiciel « RING » de Scality peut être déployé sur n’importe quel serveur x86 standard de l’industrie, offrant de hautes performances, une disponibilité à près de 100 % et la fiabilité des données, tout en s’intégrant facilement dans le data center grâce à son support natif de l’intégration d’annuaires, des applications de fichiers traditionnelles et de plus de 45 applications certifiées.
Les solutions complètes de Scality répondent parfaitement aux besoins de stockage spécifiques des clients et particulièrement des établissements bancaires qui ont besoin d’une sécurisation, fiabilité et durabilité maximales.

LE « RING » SCALITY

Scality RING est une solution purement logicielle (SDS) utilisant uniquement des serveurs standardisés.

Les notions de performance et de « scalabilité » sont garanties par une architecture P2P entièrement distribuée dont les performances croissent à mesure que le la capacité augmente. Au cœur du RING : une version étendue et brevetée de l’algorithme de P2P de seconde génération “Chord” qui lui confère une architecture entièrement distribuée sans point de contention (pas de SPOF). Ceci permet au RING de croître jusqu’à des capacités de plusieurs dizaines voire des centaines de pétabytes. Le RING exploite cette architecture en effectuant les opérations de lecture et écriture de façon massivement parallèle : sur les différents serveurs et sur tous les disques capacitifs en place. Comme le RING n’a pas de point de contention (ou SPOF), plus le nombre de disques et de serveurs est élevé, plus la performance augmente linéairement.
La disponibilité du système découle de cette architecture partagée, P2P et sans SPOF. La mise hors service d’un des éléments du RING (disque, serveur de stockage, connecteur, etc.) est immédiatement prise en compte par le RING qui, en déchargeant le matériel la responsabilité de la gestion des erreurs et des pannes, se charge de redistribuer la charge mais aussi la redondance sur les éléments restants. Le système sera par ailleurs dimensionné afin de garantir les performances même en cas de perte d’un serveur ou de tout autre composant matériel.
La durabilité des données est quant à elle assurée par l’utilisation extrêmement performante d’une combinaison de réplication et d’Erasure Coding, dont l’implémentation brevetée par Scality se nomme ARC. Son paramétrage flexible permet de répondre au plus près au cahier des charges, en maximisant durabilité et disponibilité des données d’une part, tout en optimisant le surcoût hardware d’autre part.
La simplicité opérationnelle du RING est représentée à travers différents aspects :
  • En plus de son architecture scalable, le RING fournit les outils pour que les accroissements de capacité soient menés à bien de manière rapide et sans impact sur le trafic de production. L’extension de capacité se fait – toujours à chaud et sans interruption de service – par l’ajout de nouveaux serveurs de stockage, ceux-ci pouvant être remplis ou partiellement remplis de disques. La capacité utile fournie par le RING s’ajuste donc au mieux aux besoins réels de capacité.
  • Dans la gestion du cycle de vie de ses données, comparé à une librairie LTO par exemple, le RING ne requiert à aucun moment de migrer d’une génération de bande à une autre, pas plus qu’il ne requiert de vérifier l’intégrité des supports. Ceci avec des temps d’accès et de débits en lecture et en écriture comparables aux NAS les plus rapides.
Fonctionnant sur des serveurs x86, un OS Linux et un réseau 10GbE standards, la vie du RING se déroule sans interruption de service, en faisant coexister plusieurs générations de hardware, plusieurs fournisseurs si besoin, au fil des extensions de capacité et des cycles de support des serveurs, en passant d’une version du logiciel à la suivante, permettant ainsi de toujours bénéficier des dernières évolutions technologiques.

INTERFACES ENTRES LES APPLICATIONS ET LE RING

Le RING Scality présente nativement de nombreuses interfaces pour accéder au stockage :

 

PRÉSENTATION DES COMPOSANTS & PERFORMANCES

Le RING de Scality est composé de :
  • Au moins 6 Serveurs de stockage
  • 1 Superviseur : l’outil graphique Scality qui permet de configure et superviser le RING
  • Des Connecteurs : Il s’agit des interfaces (process) qui permettent de lire et écrire les informations dans le RING. Pour les accès fichiers NFS/SMB, Scality conseille l’utilisation de serveurs dédiés.
La performance Scality se compose de 3 couches principales :
  • Le RING : La performance dépend du nombre de spindles (HDD).
  • Les cartes NIC : La performance dépend de la taille des cartes NIC et du nombre de serveurs.
Les Connecteurs : La performance dépend du type de connecteur et de leur nombre.

LE SUPERVISEUR SCALITY

L’interface d’Administration Web du Ring: le Superviseur ainsi que l’outil RINGSH en mode CLI permettent de surveiller les équipements, un code couleur vous prévient de la perte d’un disque et/ou châssis.

De plus le superviseur permet de surveiller la performance du système: de nombreux graphs sont disponibles. Il est également possible de paramétrer ses propres graphs pour suivre les indicateurs intéressants.
Depuis la version RING 6.2 la collecte et la présentation des statistiques en temps réel du RING est gérée par trois outils Open source: ElasticSearch, Topbeat et Grafana.

1/ ElasticSearch

ElasticSearch enregistre les statistiques du RING. C’est un logiciel distribué qui comporte généralement une instance ElasticSearch pour chaque serveur de stockage dans les petits déploiements RING (six à dix serveurs de stockage), pour les déploiements plus importants ElasticSearch utilise la bibliothèque open source Lucene pour rendre ses fonctionnalités disponibles via l’API JSON et Java.

2/ Topbeat

Topbeat rassemble les métriques des serveurs RING, qui comprennent CPU, la mémoire et d’autres données importantes du système. Une fois collectées, ces paramètres sont envoyés à ElasticSearch pour le stockage (ce qui les rend également à la disposition de Grafana pour l’analyse et la visualisation).

3/ Grafana

Grafana est utilisé pour accéder à un ensemble d’analyses des tableaux de bord du RING avec interrogation et de visualisation des options temporelles liées aux serveurs de stockage et connecteurs. Le tableau de bord principal est divisé en plusieurs panneaux, constituant la visualisation de base Grafana, dont chacun fournit un éditeur de requête (en fonction de la source de données sélectionnée dans le panneau) qui permet l’extraction de l’information à visualiser.
Ces outils sont tous installés automatiquement avec l’installateur du RING.

Avec la croissance des données générées par l’IoT (Objets connectés tels que les téléphones, les voitures, les montres etc…), Scality est donc à la pointe du marché en termes d’innovation, de croissance et de produit éprouvé.

About Author

Michael PERES

Solutions Architect Specialist chez SCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Why ask?