VMware – Fonctionnalités Stockage

Présentation de VAAI
vSphere propose une API permettant d’optimiser considérablement les performances et l’efficacité en transférant certaine tâches de stockage vers des baies de disques prises en charge. vSphere API – Array Integration (VAAI), vSphere exécute plus rapidement les opérations clés, tout en utilisant moins de ressources du CPU, de mémoire et de bande passante de stockage.

VAAI

Les VAAI améliores les performances et la fiabilité des E/S de stockage par l’intégration de fonctions logicielles de multipathing proposées par les fabricants de matériel de stockage
Les plug-ins communiquent avec l’intelligence exécutée sur la baie de stockage afin de sélectionner le meilleur chemin, tout en tirant parti de chemins parallèles pour accroître les performances et la fiabilité des E/S de l’hôte vSphere vers la baie de stockage.

Présentation de VASA
VMware vSphere API for Storage Awareness (VASA) est la principale API de plan de contrôle pour vSphere. Elle permet à vSphere de rechercher les configurations et de définir les propriétés de stockage des baies qui prennent en charge cette fonctionnalité.

VASA

Les fournisseurs de stockage peuvent utiliser VMware vSphere API for Storage Awareness (VASA) pour fournir à vSphere des informations de baie, afin d’assurer une intégration entre le système de stockage et l’infrastructure virtuelle. Les informations partagées incluent des données détaillées sur la virtualisation du stockage, notamment l’intégrité, la configuration, la capacité et le provisionnement fin. Ce niveau de détail peut être transmis à l’utilisateur via VMware vCenter Server.

Le système de fichier VMFS
VMware vSphere VMFS est le système de fichier en cluster par défaut de VMware pour les machines virtuelles. VMFS utilise le stockage partagé afin d’autoriser simultanément plusieurs hôtes VMware vSphere à écrire et lire des données sur le même stockage.

VMFS

Il s’agit d’un système de fichiers en cluster hautement performant optimisé pour les machines virtuelles. Alors que les systèmes de fichiers classiques ne permettent qu’à un seul serveur d’accéder en écriture-lecture à un même système de fichier à un moment donné, VMFS utilise le stockage partagé afin d’autoriser simultanément plusieurs hôtes VMware vSphere à écrire et lire des données sur le même stockage

NB : Ce type de formatage a cependant des limites liées à vSphere et qui varient selon la version de votre hyperviseur.

Ces limites sont détaillées à l’adresse suivante :
http://kb.vmware.com/selfservice/microsites/search.do?language=en_US&cmd=displayKC&externalId=1003497

vSphere Storage vMotion

VMware vSphere Storage vMotion permet la migration à chaud de l’intégralité des différents fichiers qui composent les machines virtuelles au sein des baies de stockage sans interruption de service.

vmotion

La migration à chaud de ces fichiers vers d’autres emplacements de stockage permet de gérer les disques des machines virtuelles de façon économique selon une stratégie de stockage hiérarchisé.

Cluster de datastore

Un cluster de banques de données permet à un ensemble de banques de données d’être regroupées dans une seule unité de gestion et de consommation, même si ces datastores sont de taille ou de version hétérogènes (VMFS 3 / VMFS 5), voire même si elles sont situées sur des baies de disques totalement différentes.

cluster datastore

A noter : En mode maintenance, il est possible d’interchanger ces volumes

vSphere Storage DRS

Permet un équilibre en permanence de l’utilisation de l’espace de stockage et la charge des E/S de stockage tout en évitant les goulots d’étranglement des ressources de façon à assurer les niveaux de service des applications.

Sdrs

Cette fonctionnalité permet notamment d’équilibrer la charge en utilisant les fonctions svMotion afin de placer correctement les VMs selon les algorithmes déterminant les taux d’E/S au niveau des datastores, et en évaluant l’espace disponible.

Virtual SAN

VMware Virtual SAN™ est une solution de stockage convergé par hyperviseur utilisé pour stocker les machines virtuelles. Cette solution fournit un niveau de stockage software-defined pour VMware vSphere en regroupant en cluster les disques durs internes de serveurs (HDD) et/ou les disques SSD afin de créer une banque de données partagée très résiliente, optimisée et conçue pour les environnements virtuels.

vSAN

Le système s’appuie uniquement sur le logiciel Virtual SAN qu’il fait tourner sur des serveurs x86 existants. Le pool de stockage partagé est créé en utilisant les éléments de stockage internes des serveurs. Cela signifie que le déploiement de Virtual SAN peut se faire par ajout d’une couche de recouvrement sans avoir besoin d’investir dans un nouveau matériel.

vSphere Flash Read Cache

Permet l’accélération des lectures intensives via un cache (disques SSD) sur chaque hôte et l’accès rapide aux données régulièrement demandées. Chaque hôte d’un cluster doit disposer de disque(s) SSD pour conserver les performances en lecture lors d’un déplacement de machine virtuelle via vMotion.

FRC

Totalement transparente pour la machine virtuelle, la gestion du cache ne requiert aucun agent client. Le cache de lecture flash de vSphere permet l’allocation de ressources flash avec une granularité allant jusqu’au disque de machine virtuelle, offrant ainsi à vMotion une gestion cohérente du cache de lecture et une intégration avec DRS pour le placement initial.

Storage I/O Control

Le Storage I/O Control ou SioC assure la hiérarchisation des E/S pour les machines virtuelles exécutées dans un groupe d’hôtes VMware vSphere disposant d’un accès à un pool de stockage partagé. Pour ce faire, elle procède à une allocation dynamique de la capacité d’E/S à l’échelle d’un cluster d’hôtes vSphere.

SioC

Elle permet ainsi d’augmenter la productivité des administrateurs en réduisant la gestion manuelle des performances.
Cette fonctionnalité peut déclencher la surveillance de la latence des périphériques constatée par les hôtes lors de leurs communications avec la banque de données. Lorsque la latence dépasse un seuil spécifié, la fonction se déclenche en vue de soulager la congestion. Chacune des machines virtuelles accédant à cette banque de données reçoit alors des ressources d’E/S proportionnellement à la part qui lui incombe

NB : La fonctionnalité SioC est activée par défaut sur un cluster de datastore.

vSphere réplication

vSphere Replication est l’outil de réplication de machines virtuelles propriétaire de VMware. Il permet la copie uniquement des blocs modifiés sur un site de reprise.

vReplication

Cette approche limite l’utilisation de la bande passante et permet de satisfaire des objectifs de points de reprise (RPO, Recovery Point Objective).

Virtual Volumes

vSphere Virtual Volumes ou vVOL, est une nouvelle structure d’intégration et de gestion qui virtualise les baies SAN/NAS existantes en vue de mettre en place un modèle opérationnel plus efficace, optimisé pour les environnements virtualisés et axé sur l’application plutôt que sur l’infrastructure.

vVOL

Virtual Volumes simplifie les opérations grâce à l’automatisation à base de règles, qui facilite l’utilisation des ressources de stockage par les VM et permet au besoin d’opérer des ajustements dynamiques en temps réel. Cette fonctionnalité facilite la fourniture des niveaux de service de stockage pour chaque application, en assurant un contrôle plus précis des ressources matérielles et des services de données natifs basés sur des baies pouvant être instanciés avec une granularité au niveau de la VM.

Thin Provisionning

Le Thin Provisioning est une solution qui permet une meilleure utilisation de la capacité disponible dans la baie. Il s’agit d’une méthode permettant d’optimiser l’allocation de l’espace disque disponible sur une baie de stockage SAN.

Thin Provisioning

Ce mécanisme fonctionne en allouant l’espace de stockage de façon dynamique en fonction de la consommation réelle d’espace. Elle permet aussi de démarrer en production avec un minimum de disques et de n’ajouter de nouvelles capacités qu’au fur et à mesure qu’apparaissent les besoins réels

SPBM

Le plan de contrôle géré par des règles est la couche de gestion du modèle « software-defined storage » de VMware qui automatise les opérations de stockage, en s’appuyant sur une approche standardisée qui couvre les niveaux de stockage hétérogènes du plan de données virtuel.

La gestion du stockage basée sur des règles (SPBM) correspond à l’implémentation par VMware du plan de contrôle axé sur des règles, qui permet une gestion commune des composants suivants :
• vSphere Virtual Volumes : stockage externe (SAN/NAS)
• Virtual SAN : stockage sur serveur x86
• Services de données basés sur l’hyperviseur : vSphere Replication ou solutions tierces activées par les API vSphere de filtrage des E/S

SPBM

SPBM permet de capturer les besoins des applications en termes de stockage (capacité, performances, disponibilité, etc.) sous la forme de modèles logiques appelés « règles de stockage par VM ». En définissant ou en adaptant les règles, SPBM automatise le processus de provisionnement à grande échelle et permet un contrôle dynamique sur les niveaux de service de stockage à la volée pour les machines virtuelles. Les règles permettent également d’automatiser la surveillance et de garantir la conformité des niveaux de service de stockage tout au long du cycle de vie de l’application.

About Author

Michael PERES

Solutions Architect Specialist chez SCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Why ask?